Groupe BCV au 30 septembre 2007 : résultat brut en hausse de 6%*

La croissance des revenus du Groupe, au 30 septembre 2007, ainsi que la maîtrise de ses coûts se poursuivent et se traduisent par une hausse de 6% du bénéfice brut par rapport à la même période de l’année dernière.

Revenus en hausse de 3%

Les revenus cumulés au 30 septembre enregistrent une augmentation de 3% à CHF 849 millions par rapport à la même période de l’année précédente. Cette évolution est influencée par la reprise des activités de la filiale informatique Unicible par IBM intervenue le 1er juin 2007. Sans cet effet, les revenus cumulés seraient en hausse de 7% pour le même exercice. Les revenus d’opérations d’intérêts affichent une bonne progression de 6% à CHF 380 millions. Les conditions des marchés boursiers ont contribué à l’augmentation des revenus de commissions, en croissance de 6% à CHF 288 millions. Les revenus du négoce de titres, devises et instruments dérivés sont stables à CHF 71 millions. Les autres revenus ordinaires sont en baisse de 8% à CHF 111 millions, traduisant essentiellement l’effet de la cession des activités d’Unicible.

Amélioration du bénéfice brut de 6%

Les charges de personnel sont en baisse de 5% à CHF 266 millions alors que les autres charges d’exploitation sont en hausse (10% à CHF 153 millions). Ainsi, les charges totales (CHF 419 millions) sont stables par rapport aux trois premiers trimestres de l’année dernière. Sans tenir compte de « l’effet Unicible », elles seraient en hausse de 5%. Cet équilibre reflète la volonté du Groupe de maîtriser rigoureusement et durablement ses coûts. L’augmentation des revenus et la maîtrise des charges permettent ainsi une progression du bénéfice brut de 6% à CHF 430 millions. Hors « effet Unicible », elle serait de 10%. Ce résultat correspond aux attentes annoncées du Groupe : à savoir la poursuite d’une augmentation du bénéfice brut.

Hausse du bilan

Le total du bilan enregistre une croissance de 9,3% à CHF 36,1 milliards par rapport à la fin de l’année 2006. Ce mouvement s’explique essentiellement, à l’actif, par l’augmentation des activités interbancaires (+ 55% ou CHF 2,5 milliards, à CHF 7,2 milliards) ainsi que des activités de négoce (+ 56% ou CHF 786 millions à CHF 2,2 milliards). Hors effet de réduction des crédits compromis, les créances hypothécaires affichent une progression de CHF 331 millions (+ 2%) alors que les créances commerciales sont en hausse de CHF 135 millions (+ 2,4%). Au passif, les dépôts d’épargne et les autres engagements envers la clientèle sont en hausse de CHF 1,245 milliards (7%). Comme à l’actif, le poste « engagements envers les banques » augmente sous l’effet des activités interbancaires (+ 95% ou CHF 2 milliards à CHF 4 milliards).
Par rapport à la fin de l’année 2006, la masse sous gestion du Groupe augmente de CHF 3,4 milliards à CHF 84,1 milliards et les apports nets de nouveaux fonds s’inscrivent à CHF 1,6 milliard.

Démarrage du projet informatique et notation en amélioration

Durant ce troisième trimestre, la Banque a lancé, avec la Banque cantonale de Zurich, le chantier de mise en œuvre du projet de collaboration informatique. Les travaux se déroulent selon le calendrier fixé. Par ailleurs, le Groupe BCV a pris connaissance avec satisfaction du relèvement de son rating par l’agence Standard & Poor’s (de A à A+ avec perspective stable pour les engagements à long terme) et de sa notation par l’agence Moody’s (A1 pour ses engagements à long terme et Prime-1 pour ceux à court terme avec perspective stable).

Perspectives favorables

Le Groupe rappelle qu’il n’a pas d’exposition au marché des « subprimes ». Ainsi, sous réserve d’un changement important de l’environnement économique et de l’orientation des marchés financiers et compte tenu des bons développements de la marche des affaires lors des neuf premiers mois de l’exercice, le Groupe confirme sa prévision d’une amélioration du résultat brut par rapport à l’année 2006, toutefois dans une mesure moindre que lors des exercices précédents.

Lausanne, le 13 novembre 2007

* Comptes non audités

Contact(s)

Paul Coudret, porte-parole adjoint
Téléphone +41 21 212 22 51
E-mail paul.coudret@bcv.ch 

Wilhelm Blaeuer, relations investisseurs
Téléphone + 41 21 212 20 71
E-mail wilhelm.blaeuer@bcv.ch 

Note à la rédaction: Ce communiqué est envoyé en dehors des heures d’ouverture de la Bourse suisse (SIX, Swiss Exchange), afin de respecter les principes de publicité événementielle issus du Règlement de cotation émis par celle-ci.

Please read our website and email Terms and Conditions before using our website or contacting us by email.
Other legal information
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, all rights reserved.