Deux innovations dans le paysage informatique bancaire suisse

BCZ et BCV jouent la carte de leur avenir informatique en commun

Né de la volonté de collaboration stratégique des deux plus grandes banques cantonales suisses, la Banque Cantonale de Zurich (BCZ) et la Banque Cantonale Vaudoise (BCV), un nouveau centre IT et Back Office Suisse fournira des services informatiques et de Back Office bancaires communs aux deux banques. La nouvelle société aura son siège à Zurich et une succursale à Lausanne. Elle sera entièrement opérationnelle en 2011.

Les deux plus grandes banques cantonales de Suisse, la Banque Cantonale de Zurich (BCZ) et la Banque Cantonale Vaudoise (BCV), ont décidé de mettre en commun leurs activités informatiques et de Back Office en créant une nouvelle société . Le contrat-cadre, signé hier par les partenaires, prévoit sa mise en œuvre en 2011, date à laquelle la responsabilité des prestations informatiques et de Back Office des deux banques sera totalement assumée par la nouvelle société commune.

L’objectif principal de cette entreprise est de fournir des services IT et Back Office de haute qualité à un coût plus bas qu’actuellement grâce à l’utilisation commune de la plateforme informatique de la BCZ ainsi qu’à un traitement des opérations basé sur des processus et des produits largement similaires.

Cette entreprise – qui vise la capture des synergies - doit permettre des économies de l’ordre de 20% l’amélioration à terme des ratios coûts/produits des deux établissements ainsi que l’augmentation de leur capacité d’investissement dans le domaine informatique. De cette manière, les deux grandes banques cantonales pourront mieux encore se focaliser sur leurs métiers de base.

Près de 1300 collaborateurs seront employés par cette société pour un chiffre d’affaires d’environ CHF 350 millions par année. Son siège sera situé à Zurich (env. 1050 personnes) avec une succursale à Lausanne (env. 250). Le nouveau centre IT et Back Office Suisse est issu d’une Joint Venture dont le capital est détenu à 65% par la BCZ et 35% par la BCV. La gouvernance de cette société anonyme prévoit des mécanismes protecteurs importants pour l’actionnaire minoritaire tels que l’unanimité requise pour les décisions stratégiques. La composition du Conseil d’administration est paritaire.

Pour la BCV, la création de cette entreprise présente de nombreux avantages. Moyennant une migration de son informatique sur la plateforme de la BCZ dont le coût est estimé à quelques CHF 120-150 millions, la BCV bénéficiera de la mise à disposition de la plateforme IT très performante de la BCZ, dans laquelle la banque zurichoise a investi des moyens considérables ces dernières années. La BCV évite un investissement de plusieurs centaines de millions et diminue ses coûts récurrents annuels de CHF 30 millions tout en disposant d’une nouvelle solution informatique. De son côté, la BCZ bénéficiera d’une réduction de ses coûts liée aux effets d’échelle ainsi que d’un effet de levier sur les investissements consentis dans le développement de sa plateforme.

La vision stratégique commune des deux partenaires comprend également, dans un second temps, l’accueil d’autres banques.

Lausanne et Zurich, le 20 avril 2007

Un nouveau centre de compétence informatique bancaire IBM voit le jour à Lausanne

Désireuse d’accroître et de concentrer ses prestations en services informatiques financiers en Suisse, IBM crée à Lausanne un centre de compétence informatique bancaire en reprenant les actifs de la société Unicible, jusque-là filiale à 100% du Groupe BCV. Le personnel et les contrats d’Unicible sont repris intégralement par IBM dès le 1er juin 2007. L’opération n’implique aucun licenciement.

Alors que plusieurs acteurs majeurs ont manifesté leur intérêt pour Unicible dans le but d’étendre, eux aussi, rapidement leurs activités d’hébergement et d’intégration, le transfert des activités de la filiale du Groupe BCV à IBM se présente comme une excellente opération, car les qualités démontrées par Unicible sur le marché romand correspondent parfaitement aux attentes d’IBM.

La mise en commun des forces d’Unicible et de celles d’IBM, leader suisse de l’hébergement et de l’intégration, assure la pérennité des activités d’Unicible et crée une véritable perspective stratégique pour la conquête de nouveaux clients bancaires ainsi que de nouveaux marchés.

La reprise des activités d’Unicible par IBM permet en outre le maintien de tous les postes de travail. Environ 330 collaborateurs d’Unicible rejoignent la nouvelle entité d’IBM qui reprend également les contrats externes. Le reste des collaborateurs d’Unicible est repris par la BCV.

Jusqu'à son transfert dans la société que la BCV crée avec la Banque Cantonale de Zurich, le système informatique de la banque vaudoise sera assuré par le nouveau centre de compétence informatique bancaire d’IBM. Le montant total des services requis auprès d’IBM par les différents clients d’Unicible porte sur quelque CHF 550 millions pour une période d’environ 5 ans. La part de ces coûts qui incombe à la BCV est équivalente à ceux qui sont actuellement engagés par elle auprès d’Unicible.

Par ailleurs, la création de ce centre de compétence bancaire, situé à Lausanne, renforce l’attractivité du pôle lémanique de haute compétence en matière de technologies de l’information et de biotechnologies. Elle contribue également à renforcer les liens entre l’économie et l’académie dans une région dont les hautes écoles et les parcs scientifiques dynamisent le développement.

En reprenant les activités d’Unicible, IBM capitalise sur sa longue expérience des services aux banques et renforce ainsi sa position dans ce domaine.

La finalisation de cette transaction est soumise à l’approbation de la commission suisse de la concurrence (Comco).

Lausanne, le 20 avril 2007

Contact(s)

Christian Jacot-Descombes, Porte-parole
Téléphone + 41 21 212 28 61
E-mail christian.jacot-descombes@bcv.ch 

Note à la rédaction: Ce communiqué est envoyé en dehors des heures d’ouverture de la Bourse suisse (SIX, Swiss Exchange), afin de respecter les principes de publicité événementielle issus du Règlement de cotation émis par celle-ci.

Please read our website and email Terms and Conditions before using our website or contacting us by email.
Other legal information
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, all rights reserved.