Quatre astuces pour construire son budget

La meilleure façon de réaliser ses rêves? Pouvoir les financer. Rien de mieux qu’un budget pour avoir une vue précise de son revenu et prévoir ainsi ses dépenses, sans que les imprévus nous ruinent la vie. Nos conseils.

1. Retenez

Un budget, c’est un outil qui sert à planifier, chaque mois, ses recettes et ses dépenses pour connaître son revenu disponible. Pour le construire, rien de mieux que ce tuto YouTube de 3 minutes. Et les trois règles de base suivantes:

  • vos revenus doivent pouvoir couvrir vos besoins vitaux (assurance maladie, transports, nourriture, logement, téléphonie, etc.);
  • c’est le surplus financier qu’il vous reste ensuite, ou «reste à vivre», qui servira de base pour épargner. Et ce, dans deux buts:d’abord, assurer quelques dépenses imprévues (amendes, dentiste, etc.), puis financer vos loisirs et vos projets;
  • en principe, la part dédiée au logement ne devrait pas constituer plus d’un tiers de vos recettes. L’idéal serait même qu’elle en représente un quart.

2. Projetez

Pour qu’il vous serve effectivement, il faut construire votre budget de manière réaliste: observez vos dépenses réelles pendant deux mois (y compris les «craquages» momentanés!) et utilisez ces données pour établir vos projections. Et puis, n’oubliez pas de l’actualiser! Dès que votre situation de vie change (fin d’apprentissage, location d’un logement, vie en couple, nouvelle formation), adaptez vos projections.

3. Choisissez

Il existe toute une série de modèles de budget et d’applications concrètes. À vous de choisir celui qui vous convient. Pour les plus créatifs et exigeants, rien de mieux que de construire soi-même son budget, le plus souvent sur un fichier Excel. Sur le site 147-ch, vous trouverez un modèle à télécharger, le plus simple possible.

Envie d’exemples plus précis? Tournez-vous vers l’excellent site budgetberatung.ch (francophone, malgré son URL) qui comprend des modèles prédéfinis et adaptés à toutes les situations: jeunes en formation, apprentis, adultes, familles, etc. Des valeurs indicatives sont proposées, à adapter selon la région où vous vivez.

Parmi les apps, vous avez l’embarras du choix. BudgetCH séduit par sa facilité d’utilisation, mais vous pouvez aussi vous tourner vers Caritas My Money ou vers la classique BudgetAlarm.

4. Discutez!

L’outil du budget constitue une excellente base de discussion pour savoir qui doit payer quoi. Vous vivez chez vos parents, en colocation, en foyer, en couple? N’hésitez pas à remettre en question la répartition des dépenses. En colocation, par exemple, il est tout à fait possible de prévoir un budget commun (en plus du vôtre, personnel) qui regroupe les frais partagés: internet, nettoyage, assurance ménage ou nourriture commune, par exemple.

Certaines applications – Tricount, Splittr, Twint notamment – permettent de gérer et de régler les dépenses communes, comme il est expliqué ici.

Merci à…

Célia Brocard, diplômée en économie et responsable du programme romand Compétences financières chez Pro Juventute, principale fondation en Suisse disponible pour les enfants et les jeunes. Elle offre une écoute gratuite et confidentielle permanente, par téléphone, chat, SMS ou e-mail. Son site internet, 147.ch, regroupe toute une série d’informations et de conseils, notamment en matière de budget.

Célia Brocard

Bitte lesen Sie zuerst die Nutzungsbedingungen der Website und die Nutzungsbedingungen der elektronischen Post.
© 2002-2020 Banque Cantonale Vaudoise, alle Rechte vorbehalten.