Entretiens d’embauche à distance: comment s’y préparer?

Décisifs et désormais fréquents, les entretiens en ligne s’avèrent exigeants. Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici quelques recommandations par Fanny Dubresson-Savy, spécialiste en recrutement au sein du département Ressources humaines de la BCV.

Tester sa technique

Pour éviter un micro qui grésille ou une connexion qui oscille et toute perte de temps en début d’entretien, testez tout votre dispositif à l’avance, y compris le lien ou le logiciel de connexion. Si possible, préférez une connexion internet filaire. Si vous êtes en Wifi, demandez aux autres occupants de votre logement d’éviter de regarder des vidéos en streaming au même moment pour vous garantir une meilleure connexion. Prévoyez un plan B, au cas où une panne surviendrait: un smartphone chargé et équipé des applications de connexion nécessaires, par exemple Skype, Zoom…

Construire un environnement professionnel

Si ce n’est pas déjà fait, construisez-vous un véritable espace professionnel à domicile: un endroit calme, neutre, propice au travail. Si vous choisissez un fond d’écran, privilégiez une illustration neutre ou professionnelle. Si vous choisissez de garder votre intérieur en arrière-plan, celui-ci doit être le plus soigné possible, pour éviter toute distraction. Le même conseil s’applique au bruit, qui ne doit pas parasiter la conversation: prévenez votre entourage que vous ne devez pas être dérangé, évitez les pièces où s’entendent des bruits de voisinage et privilégiez le casque.

Soigner le cadrage

Attention à la lumière! Selon la météo ou l’horaire, elle peut changer très vite. Prévoyez, si besoin, un éclairage artificiel et veillez à ce qu’il soit équilibré, c’est-à-dire qu’il illumine tous les côtés de votre visage et non un seul. Vous pouvez, par exemple, placer hors du champ de la caméra deux lampes latérales, à la hauteur de votre visage. Si vous pouvez surélever votre écran (bureau mobile), n’hésitez pas à vous tenir debout, une position plus dynamique et meilleure pour le souffle.

La gestuelle est précieuse: le cadrage de la caméra doit permettre de voir tout le haut de votre corps, pas uniquement votre visage. Votre regard doit se situer au milieu de l’écran (pas de vue en plongée ou contre-plongée, qui joue en votre défaveur).

Se préparer comme pour un entretien classique

Même si vous êtes chez vous, choisissez la tenue que vous auriez adoptée pour un entretien de visu, en fonction de la culture de l’entreprise, de ce que vous savez de son dress code. Optez pour la tenue complète, pas simplement pour un haut professionnel, mais un bas décontracté, car au moindre imprévu cela pourrait transparaître! Préparez les documents que vous auriez emportés lors d’un entretien classique: bloc-notes, CV, fiche de poste ou autre document demandé par le recruteur.

Être à l’heure… c’est-à-dire en avance

Ce n’est pas parce que l’entretien se déroule chez vous qu’il vous suffit de vous glisser derrière votre clavier à l’heure du rendez-vous. Soyez en place dix minutes avant, comme pour un entretien, afin d’anticiper tout imprévu.

Se focaliser sur ses interlocutrices ou interlocuteurs

Durant l’entretien, fixez la caméra, c’est-à-dire votre interlocutrice ou interlocuteur. Évitez de vous laisser perturber par votre propre apparence. Si besoin, prévoyez un post-it pour vous en souvenir. Dissimulez votre smartphone pour éviter d’être perturbé par des notifications. Vous pouvez aussi vous entraîner à l’avance, en vous enregistrant et en visionnant les films pour vous rendre compte de comment votre regard peut s’échapper.

S’habituer à la parole en ligne

Contrairement aux rencontres face à face, les échanges en visioconférence sont plus complexes parce qu’il est plus difficile de lire le langage non verbal de son interlocutrice ou interlocuteur, qui donne beaucoup d’informations sur le rythme de la conversation. Essayez de vous assurer que la personne a fini d’exprimer son idée avant de prendre la parole. Soyez le plus possible à l’écoute, concentré sur l’échange, sans vous laisser perturber par l’environnement externe. Si vous coupez la parole à votre interlocutrice  ou interlocuteur, que vous n’êtes pas sûr de qui doit s’exprimer, verbalisez la situation: «est-ce que je vous réponds maintenant sur ce point, souhaitiez-vous ajouter autre chose?», etc.

Respecter les horaires prévus

Si l’entretien n’a pas de limite fixée à l’avance, prenez votre temps, ne vous précipitez pas. Si vous vous approchez de l’horaire final convenu, sans avoir pu exprimer toutes vos idées, proposez des solutions: «avez-vous encore le temps, j’aurais encore des questions à poser, puis-je vous les faire parvenir par e-mail?» Soyez attentif au bien-être et aux contraintes de la personne qui vous écoute.

Prendre le temps de se saluer

Si l’entretien touche à sa fin, ne vous précipitez pas pour couper votre caméra, prenez au contraire le temps de bien remercier l’équipe ou la personne qui s’est rendue disponible, il convient de s’assurer que tout le monde a bien fini de s’exprimer avant de saluer et de mettre un terme à l’entretien. Dans la vraie vie, personne ne se précipite de sa chaise pour quitter une pièce. Le principe est le même!

Bitte lesen Sie zuerst die Nutzungsbedingungen der Website und die Nutzungsbedingungen der elektronischen Post.
© 2002-2021 Banque Cantonale Vaudoise, alle Rechte vorbehalten.