Quels thèmes d’investissement pour les années vingt?

En 2019, les mouvements de protestations sociales et climatiques se sont multipliés dans le monde, l’investissement responsable a gagné en visibilité, les tensions commerciales ont sapé la globalisation, les actions technologiques ont flambé. En 2019 toujours, les entreprises américaines ont dépensé 37% de plus pour les rachats d’actions que pour leurs investissements. Vu sous un autre angle: les 20 plus grandes entreprises ont distribué à leurs actionnaires un total de USD 381 000 par employé sur ces cinq dernières années, alors que les salaires progressaient modérément. Autant d’indications pour la décennie qui s’ouvre?

Démographie

Les années 2020 verront une double tendance se confirmer dans les pays développés: une croissance plus faible de la population active et un vieillissement démographique. Elle sera accompagnée par une montée en puissance de la classe moyenne dans les pays émergents. Outre son influence sur la croissance, l’évolution démographique va modifier les habitudes de consommation et accélérer la mue technologique. Avantage aux sciences de la vie et aux technologies qui les accompagnent.

Technologie

Robotique, domotique, intelligence artificielle, indispensable digitalisation de pans entiers de l’économie, les thèmes technologiques qui gagneront en importance dans la décennie sont très nombreux. Le big data ou la gestion des données restera au cœur des préoccupations avec vraisemblablement une perte progressive d’intimité tant digitale que physique. Paradoxalement, si l’on revient à l’évolution de la consommation, ces développements pourraient favoriser la valeur ajoutée des acteurs locaux au détriment de l’offre des grandes chaînes internationales.

Durabilité

La moralisation du capital va se poursuivre. La question climatique prédominera, mais sera accompagnée de préoccupations liées à la gouvernance des entreprises. Le point de vue actionnarial devrait peu à peu céder sa place à l’approche partenariale, la stakeholder value va concurrencer la shareholder value pour reprendre des termes anglais. La prise en compte des intérêts divers au lieu de la maximisation exclusive du rendement du capital pour les actionnaires peut favoriser plusieurs secteurs, comme les nouvelles énergies, certaines technologies ou encore l’économie circulaire.

Déglobalisation

Les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis ne sont que la pointe émergée de l’iceberg. Depuis plusieurs années, un mouvement lent, mais profond touche la globalisation. Elle a perdu de son allant en engendrant trop d’inégalités et en faisant peser des risques sur l’environnement. Certaines économies très intégrées mondialement en souffrent déjà. Des solutions plus locales émergent, contenant la valeur ajoutée de demain.

Inflation

Si le cycle économique le plus long de l’histoire se poursuit en 2020, la prochaine récession devra compter avec un changement de paradigme. La croissance des inégalités et la montée du populisme devraient engendrer un monde économique davantage conduit par la politique. Le retour d’un courant keynésien pourrait relancer les mouvements plus inflationnistes et avec eux la fin d’une période de taux extrêmement bas.

Bitte lesen Sie zuerst die Nutzungsbedingungen der Website und die Nutzungsbedingungen der elektronischen Post.
© 2002-2020 Banque Cantonale Vaudoise, alle Rechte vorbehalten.