Devenir indépendant

Vous avez décidé de vous mettre à votre compte, de créer votre propre entreprise. Au-delà du financement de votre projet, pensez aussi à votre prévoyance. En tant qu’indépendant, vous ne bénéficiez plus des mêmes prestations d’assurance qu’un salarié et devez combler les lacunes éventuelles. Notamment, il est judicieux de vous protéger contre les risques d’invalidité et de décès. Votre conseiller BCV peut vous proposer une analyse de prévoyance.

Devenir_independant_blanc_470

Ce qui est obligatoire et ce qui est conseillé

L'AVS, l'AI et l'APG, des assurances obligatoires

Lorsque vous vous mettez à votre compte, vous devez l’annoncer à la caisse de compensation AVS. Devenu indépendant, vous aurez à payer la totalité des cotisations auprès de l’assurance vieillesse (AVS), de l’assurance invalidité (AI) et de l’assurance perte de gain (APG).

Assurance indépendant

Assurances conseillées au sens de la LPP et la LAA

En tant qu’indépendant en raison individuelle, vous n’êtes pas soumis au régime obligatoire de la prévoyance professionnelle (LPP), au sens de la loi y relative. Mais rien ne vous empêche de vous y affilier de manière facultative.

Il faut aussi veiller à disposer d'une couverture LAA adéquate. En pensant également à la pertinence d’une assurance perte de gain en cas de maladie ou à un produit de type 3e pilier (3a ou 3b) pour vous protéger contre les risques d’invalidité et de décès.

Si vous n’avez rien prévu…

De nombreux indépendants en raison individuelle focalisent leur attention sur le développement de leur activité, sans songer aux problèmes de prévoyance. Et cette dernière est souvent très lacunaire. Si vous ne pensez pas à vous protéger davantage, seules les prestations de l’AVS seront versées à votre retraite et celles-ci ne suffiront pas à vous faire vivre.

Comment compléter efficacement votre prévoyance?

Vous pouvez choisir un 3e pilier lié (3a). Si ce 3e pilier lié est une assurance (par opposition au compte d’épargne), vous pouvez y inclure des couvertures complémentaires pour les risques d’invalidité ou de décès.

Le 3e pilier libre (3b) englobe tous les éléments du patrimoine qui ne sont pas liés au 2e pilier ou au 3e pilier lié (3a). Il s’agit de produits d’assurance sur la vie qui permettent de couvrir vos besoins en prévoyance, que ce soit en matière de risque ou d’épargne. Sous certaines conditions, vous pouvez y ajouter une protection en cas de faillite.

Nos propositions

Le compte Epargne 3

Pour constituer une réserve d’épargne garantie destinée à votre retraite sans y associer obligatoirement une couverture décès ou invalidité, tout en effectuant de substantielles économies fiscales.

Assurance de rente

Pour convertir votre patrimoine en un revenu régulier garanti à vie (rente viagère) ou pendant un laps de temps défini (rente certaine).

En savoir plus sur la création d'entreprise

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Autres informations juridiques.
© 2002-2020 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.