Investissement socialement responsable

 
 

 Glossaire

Développement durable

Selon l’Organisation des Nations unies (ONU): «développement qui s’efforce de répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs».

Finance durable

La finance durable se caractérise principalement par la prise en compte de critères ESG (environnement, social et gouvernance) dans les décisions d’investissement et de crédit, en complément des dimensions de risque et de rentabilité sur lesquelles se concentre la finance traditionnelle.

Investissement socialement responsable (ISR)

L’investissement socialement responsable (ISR) fait partie de la finance durable. Il regroupe différentes approches, telles que l’exclusion, l’intégration de critères ESG dans la sélection ou la pondération des valeurs, l’actionnariat actif et l’investissement thématique durable. L’ISR a pour objectif de générer des rendements compétitifs à long terme, tout en favorisant le développement durable de la société.

ISR

Critères ESG

Le sigle «ESG» est utilisé par la communauté financière pour désigner les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance. Ces critères constituent les trois piliers de l’analyse extrafinancière appliquée dans le cadre de l’ISR. Les risques et les opportunités ESG sont identifiés à l’aide d’analyses approfondies de l’activité des sociétés.

Exclusion

L’exclusion repose sur des méthodes de filtrage négatif de deux types:

  • Les exclusions sectorielles visent à bannir de l’univers d’investissement des titres appartenant à certains secteurs d’activité. Le tabac, la pornographie ou les armes non conventionnelles sont des exemples d’exclusions sectorielles.
  • Les exclusions normatives ont pour objectif de radier de l’univers d’investissement des sociétés sujettes à des controverses spécifiques, par exemple en raison du non-respect de certains principes éthiques ou moraux, mais aussi de normes internationales (travail des enfants, corruption, droit d’association et défense des travailleurs, respect des minorités, mise en danger des populations locales, catastrophes environnementales, etc.).
Exclusion

Actionnariat actif

 

  • L’exercice des droits de vote selon des critères ESG vise à favoriser une bonne gouvernance et l’intégration des enjeux sociaux et environnementaux dans la gestion de l’entreprise. Il est généralement mis en œuvre avec l’aide de «proxy voters» qui établissent des recommandations de vote pour les assemblées générales.
  • L’engagement actionnarial consiste à mettre en place un dialogue avec les instances dirigeantes d’une société, directement ou au travers d’initiatives regroupant un grand nombre d’investisseurs (exemple: Climate Action 100+) dans le but d’influer sur les stratégies et sur les pratiques des entreprises en lien avec un thème de société (par exemple: climat, représentativité des instances dirigeantes, etc.).
Actionnariat-actif

Intégration de critères ESG

 

L’intégration est la prise en compte structurée et systématique de critères ESG dans les décisions d’investissement. Elle consiste à inclure des indicateurs de risque extrafinanciers (par exemple, les notations ESG des entreprises) dans le processus d’investissement classique (financier).

De façon générale, ces approches visent à inciter les entreprises à améliorer leurs pratiques en matière de responsabilité sociale d'entreprise afin d’attirer des investisseurs soucieux de la performance extrafinancière des entreprises.

Plusieurs méthodes d’intégration existent (liste non exhaustive):

  • La repondération consiste, à l’intérieur d’un univers d’investissement défini, à augmenter ou à réduire l’exposition à des sociétés en fonction de critères ESG. Les «bons élèves» sont ainsi favorisés, au détriment des moins bons. Cette approche vise généralement à améliorer le «score ESG» global du portefeuille, tout en maintenant inchangés ses paramètres de rendement et de risque.
  • L’approche best-in-class consiste à créer des portefeuilles en sélectionnant, dans chaque secteur, les valeurs (c'est-à-dire les sociétés) les mieux positionnées selon les critères ESG. Les portefeuilles sont ainsi à la fois diversifiés et représentatifs de l'univers d’investissement sous-jacent, tout en ne retenant que les entreprises ayant les pratiques les plus durables.
Intégration-ESG

Investissement thématique durable

L'investissement thématique durable est une approche qui se concentre sur des activités économiques spécifiques, ciblées en raison de leur capacité à favoriser le développement durable (par exemple: transition énergétique, économie circulaire, égalité entre hommes et femmes, etc.).

thematique

 

Pacte mondial des Nations unies (Global Compact)

Ce Pacte, lancé en l’an 2000, a pour objectif d’inciter les entreprises à adopter une attitude socialement responsable en alignant leurs stratégies et leurs activités sur dix principes universels relatifs notamment aux droits de l’homme, au droit du travail, à la protection de l’environnement et à la lutte contre la corruption.

Approche avec intégration des critères ESG

Approche intégrant des critères ESG par repondération (voir définition ci-dessus). Cette approche est complétée par des exclusions sectorielles limitées et généralement par l’exercice des droits de vote.

Par rapport au MSCI AC World, une intégration de critères ESG de base aboutit à une réduction de l’univers d’investissement, de 20% au maximum.

Integration

Approche avec intégration marquée des critères ESG

Approche de filtrage positif de type best-in-class (voir définition ci-dessus). Cette approche est généralement complétée par des exclusions sectorielles plus étendues et, éventuellement, par de l’engagement actionnarial.

Par rapport au MSCI AC World, une intégration marquée de critères ESG débouche en général sur une réduction de l’univers d’investissement de plus de 50% (après les exclusions sectorielles et le retrait des entreprises les moins bien notées).

intégration marquée

Approches thématiques durables

Approches correspondant aux produits d’investissement thématique durable (voir définition ci-dessus). Les produits thématiques sont classés en fonction des Objectifs de développement durable (ODD).

Principes pour l’investissement responsable des Nations unies (UNPRI)

Cette charte, établie en 2006 et composée de six principes, forme un engagement volontaire qui vise à inciter les investisseurs à intégrer les facteurs extrafinanciers (ESG) dans la gestion de leurs portefeuilles. En mettant ces principes en œuvre, les acteurs financiers participent à l’élaboration d’un système financier et économique plus stable et pérenne.

Objectifs de développement durable (ODD)

Les Objectifs de développement durable de l’ONU sont au nombre de 169 et recouvrant 17 thématiques. Définis en 2015 sous l’égide de l’ONU, ils visent à répondre aux défis mondiaux à l’horizon 2030, notamment ceux liés à la pauvreté, au changement climatique, à la dégradation de l’environnement, à la paix et à la justice.

 

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Autres informations juridiques.
© 2002-2021 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.