BCV Résultats annuels 2021 - Interview P. Kiener CEO

Voir la vidéo

Groupe BCV en 2021: revenus supérieurs à CHF 1,0 milliard et bénéfice net en hausse de 14%

Annonce événementielle au sens de l'art. 53 RC

Avec le bénéfice net le plus élevé depuis 2007, le Groupe BCV présente de très bons résultats au terme de l’exercice 2021. Portés notamment par des commissions en hausse, les revenus augmentent de 6%, à CHF 1,0 milliard. Grâce à des charges maîtrisées, le résultat opérationnel progresse de 15%, à CHF 429 millions. Quant au bénéfice net, il affiche une hausse de 14%, à CHF 379 millions. Le Conseil d’administration proposera à la prochaine Assemblée générale une augmentation de CHF 0,10 du dividende ordinaire, à CHF 3,70 par action.

 

Revenus en hausse de 6% à CHF 1,0 milliard

Les revenus du Groupe BCV sont en hausse de 6% à CHF 1,0 milliard. Le résultat brut des opérations d’intérêts est stable, à CHF 473 millions, la croissance du volume de crédits contribuant à compenser la pression sur la marge d’intérêts due au contexte de taux négatifs persistants. Un besoin réduit de corrections de valeurs permet au résultat net des opérations d’intérêts de progresser de 1%, à CHF 464 millions. Bénéficiant notamment des marchés financiers favorables, d’une bonne dynamique d’affaires dans la gestion de fortune privée et institutionnelle, ainsi que d’une reprise de l’activité dans le Trade Finance, le résultat des opérations de commissions augmente de 15%, à CHF 357 millions. Un bon développement commercial dans les produits structurés permet aux revenus des opérations de négoce de progresser de 3%, à CHF 143 millions. Les autres résultats ordinaires du Groupe sont en hausse de 11%, à CHF 40 millions.

 

Progression de 15% du résultat opérationnel à CHF 429 millions

Les charges d’exploitation augmentent de 2%, à CHF 505 millions. Les charges de personnel sont en hausse de 3%, à CHF 349 millions, en lien notamment avec l’intégration d’une vingtaine de spécialistes informatiques venant d'un prestataire de services externe. Les autres charges d’exploitation sont stables, à CHF 156 millions. Les amortissements sont inchangés, à CHF 72 millions. Le résultat opérationnel progresse ainsi de 15%, à CHF 429 millions.

 

Bénéfice net en hausse de 14% à CHF 379 millions

La charge fiscale se monte à CHF 63 millions. Le bénéfice net est en hausse de 14%, à CHF 379 millions. Le ROE s’établit à 10,7% et figure parmi les plus élevés des établissements bancaires comparables.

 

Augmentation notable de la taille du bilan

Sous l’effet d’un important afflux de liquidités, le total du bilan atteint CHF 56,0 milliards, en hausse de CHF 2,8 milliards (+5%). À l’actif, la liquidité, principalement détenue en compte auprès de la BNS, se monte à CHF 12,6 milliards (+9%). Dans un marché immobilier très dynamique, le volume d’affaires hypothécaires s’accroît de CHF 1,3 milliard (+5%), à CHF 29,4 milliards. Principalement portés par une reprise graduelle de l’activité dans le Trade Finance, les autres crédits progressent de 7%, à CHF 6,2 milliards.

Au passif du bilan, les dépôts de la clientèle continuent d’augmenter fortement, avec une hausse de 8% (+CHF 2,8 milliards), à CHF 38,2 milliards.

 

Poursuite de l’afflux de nouveaux fonds

La masse sous gestion du Groupe augmente de 9% à CHF 112,9 milliards. Les apports nets de fonds se montent à CHF 5,7 milliards et proviennent de tous les segments de la clientèle (clientèle privée, PME, clientèle institutionnelle et grandes entreprises). La performance des investissements contribue pour CHF 4,0 milliards à la hausse de la masse sous gestion.

 

Solide assise financière

Les fonds propres s’accroissent de 2% à CHF 3,6 milliards. À 17,2%, le ratio CET1 témoigne de la solidité financière de la Banque. Autant Standard & Poor’s que Moody’s ont confirmé leurs notations attribuées à la Banque, respectivement AA et Aa2, assorties dans les deux cas d’une perspective stable.

 

Proposition à l’Assemblée générale de distribuer CHF 318 millions aux actionnaires

Le Conseil d’administration proposera à la prochaine Assemblée générale, le 5 mai prochain, une hausse de CHF 0,10 du dividende ordinaire, à CHF 3,70 par action. Sous réserve de l’approbation de l’Assemblée générale, la BCV distribuera ainsi CHF 318 millions à ses actionnaires; le Canton de Vaud recevra CHF 243 millions, soit CHF 213 millions de dividendes qui s’ajoutent aux CHF 30 millions d’impôts cantonaux et communaux relatifs à l’exercice 2021.

 

Accomplissement de la mission dans le contexte de la pandémie

La BCV a maintenu son organisation visant à protéger ses collaboratrices, ses collaborateurs et la clientèle de la pandémie, tout en répondant pleinement aux besoins des entreprises et des particuliers du canton. Le dispositif de travail à domicile a été adapté en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, tandis que la clientèle a pu réaliser ses opérations et s’entretenir avec les conseillères et les conseillers BCV, en agence ou en utilisant les canaux à distance. En collaboration avec un groupe médical, la Banque a aussi permis aux collaboratrices, aux collaborateurs et à leurs proches qui le souhaitaient de se faire vacciner dans ses locaux.

Dans ce contexte de pandémie, la BCV a également proposé aux PME vaudoises de suspendre deux échéances (31 mars et 30 juin) d’amortissement de leurs crédits (prêts hypothécaires, limites en compte courant, prêts équipements). Une mesure similaire avait déjà été prise en 2020 (cf. communiqués de presse du 19 mars 2020 et du 3 février 2021).

 

Changements au Conseil d’administration effectifs au 1er janvier 2022

Le Conseil d’État vaudois a nommé Eftychia Fischer en qualité de Présidente du Conseil d’administration de la BCV, à partir du 1er janvier 2022. Élue en 2020 par l’Assemblée générale au Conseil d’administration, elle a succédé à Jacques de Watteville, Président de la Banque entre 2018 et 2021. Ce dernier ayant atteint en 2021 la limite d’âge prévue dans la Loi organisant la BCV (LBCV), son mandat est arrivé à échéance le 31 décembre 2021.

L’assemblée générale a élu le 29 avril 2021 Pierre-Alain Urech, ancien CEO de Romande Energie et actuel vice-président du Conseil d’administration des CFF, en tant qu’administrateur de la BCV. Son mandat a débuté le 1er janvier 2022.

 

Perspectives

Pour autant que la situation économique et l’évolution des marchés financiers ne se détériorent pas significativement, le Groupe s’attend en 2022 à une marche des affaires s’inscrivant dans la continuité des exercices écoulés.

 

Lausanne, le 17 février 2022

 

Calendrier financier 2022

 

5 avril 2022:                  Publication du rapport annuel 2021 (sur www.bcv.ch)

5 mai 2022:                   Assemblée générale ordinaire, Lausanne

9 mai 2022:                   Détachement du dividende

10 mai 2022:                 Clôture du registre des ayants droit au dividende

11 mai 2022:                 Paiement du dividende

18 août 2022:                Présentation des résultats semestriels 2022

 

 

Banque Cantonale Vaudoise, contacts:

 

Daniel Herrera, Responsable Médias & Communication
Tél.: +41 21 212 28 61
Courriel: daniel.herrera@bcv.ch

 

Grégory Duong, Relations investisseurs
Tél.: +41 21 212 20 71
Courriel: gregory.duong@bcv.ch

Documents

Chargement......
Chargement......

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Les informations et/ou documents en lien avec des instruments ou services financiers au sens de la LSFin qui sont présentés sur ce site Internet constituent en principe un support publicitaire selon ladite loi.
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.