Tensions commerciales: effets limités sur la croissance

Pour l’heure, les tensions commerciales ne remettent pas en question la croissance mondiale qui devrait avoisiner les 4% en 2018. Elles devraient tout au plus amputer le PIB global de 0,1% à 0,2%. L’environnement économique reste donc porteur. Au plan boursier, une accalmie sur le front du commerce offrirait l’opportunité d’un renforcement de l’exposition en actions. Le point à mi-été avec René-Pierre Giavina, stratégiste, BCV. 

  • 00:00 Quelles sont les raisons des tensions commerciales actuelles? 
  • 00:33 Et du côté de la Chine? 
  • 01:04 Quelles sont les conséquences sur la croissance mondiale? 
  • 01:29 Comment réagissent les marchés? 
  • 01:51 Que peuvent faire les investisseurs?

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
© 2002-2018 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.