Présidence du Conseil d’administration : Jacques de Watteville succédera à Olivier Steimer

Le Conseil d’Etat vaudois a nommé Jacques de Watteville en qualité de Président du Conseil d’administration de la BCV. Il succédera à Olivier Steimer, qui préside la Banque depuis 2002. Jacques de Watteville prendra ses fonctions le 1er janvier 2018. 

Conformément à l’article 12, al. 1, lettre a de la loi sur la BCV, le Conseil d’Etat vaudois a procédé à la nomination de Jacques de Watteville lors de sa séance du 18 janvier 2017. Il deviendra ainsi l’un des quatre membres du Conseil d’administration nommés par le Conseil d’Etat et succèdera à Olivier Steimer dont le mandat échoit en 2018. Afin de prendre ses fonctions dans les meilleures conditions le 1er janvier 2018, Jacques de Watteville commencera à se préparer à partir du 1er septembre 2017, en participant notamment à titre d’observateur aux activités du Conseil d’administration.

 

Diplomate de haut vol spécialiste des questions financières

Négociateur en chef avec l’Union Européenne (UE) depuis 2015, Jacques de Watteville a été Secrétaire d’Etat aux questions financières internationales du Département fédéral des finances entre 2013 et 2016. Né à Lausanne et domicilié dans le canton de Vaud, il a étudié à la faculté de droit et à la faculté des HEC de l’Université de Lausanne. Après un brevet d’avocat et un mandat de délégué du Comité international de la Croix-Rouge au Liban, Jacques de Watteville entame en 1982 une brillante carrière de diplomate avec son entrée au corps diplomatique du Département fédéral des affaires étrangères.  Jacques de Watteville représente la Suisse dans de nombreux pays et auprès de l’UE. Dès la fin des années 90, il traite de nombreux dossiers internationaux liés à la place financière suisse. Il joue également un rôle déterminant dans la résolution des différends fiscaux entre la Suisse, les Etats-Unis, l’OCDE, l’UE et plusieurs de ses Etats membres. Depuis 2015, il mène les négociations avec l’UE, notamment sur les délicates questions de la libre circulation et de l’avenir de la voie bilatérale.

Le Conseil d’Etat et la BCV sont particulièrement heureux de permettre à l’économie vaudoise de bénéficier des compétences et de l’expérience de M. Jacques de Watteville en qualité de Président du Conseil d’administration de la BCV. Ils remercient M. Jacques de Watteville d’avoir privilégié cette fonction parmi d’autres sollicitations, démontrant ainsi son attachement à son canton d’origine.

 

Quinze ans de succès ininterrompu.

Jacques de Watteville succèdera ainsi à Olivier Steimer arrivé au terme d’un mandat de plus de 15 ans qui aura été marqué par un succès continu. Appelé au lendemain de la crise de 2001-2002 avec la mission de sauver la BCV, Olivier Steimer s’est entouré des professionnels qui, avec lui, ont rapidement redressé la Banque et lui ont permis de renouer avec un succès qui ne s’est plus démenti, tout en servant les intérêts de l’économie vaudoise. Recentrée sur ses métiers de base, assainie de ses crédits à risque, la BCV a rapidement retrouvé sa stabilité et sa rentabilité en établissant un modèle d’affaires performant, parfaitement adapté à sa mission. Elle est désormais reconnue par le marché comme l’une des plus créatrices de valeur en Suisse et l’une des plus solides au monde.
Olivier Steimer reste le Président en exercice du Conseil d’administration jusqu’au 31 décembre 2017.

 

 

Lausanne, le 28 février 2017

 

Contacts

Christian Jacot-Descombes, porte-parole
Tél. : + 41 21 212 28 61
Courriel : christian.jacot-descombes@bcv.ch

 

Gregory Duong, relations investisseurs 
Tél. : +41 21 212 20 71
Courriel : gregory.duong@bcv.ch

 

 

Note à la rédaction :

Ce communiqué est envoyé en dehors des heures d’ouverture de la Bourse suisse (SIX-Swiss Exchange), afin de respecter les principes de publicité événementielle issus du Règlement de cotation émis par celle-ci.

Document

Chargement......
Chargement......

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
© 2002-2017 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.