Résultat 1er semestre 2013: Interview de Pascal Kiener CEO

Voir la vidéo

Groupe BCV: développement continu des affaires et stabilité des résultats dans un contexte difficile

Durant le premier semestre 2013, les volumes d’affaires du Groupe ont poursuivi leur progression. Le contexte de taux d’intérêts bas et la politique de croissance volontairement modérée des affaires hypothécaires continuent de peser sur les revenus. Néanmoins, grâce à une très bonne maîtrise de ses charges d’exploitation, le Groupe présente des résultats inscrits dans la continuité des exercices précédents. Le bénéfice brut s’établit à CHF 237 millions, en légère baisse de 2%, et lebénéfice net, en baisse de 4%, à CHF 151 millions*.

Revenus en léger repli dans un contexte difficile

Les revenus du Groupe BCV sont en léger repli de 2% par rapport au premier semestre 2012, à CHF 498 millions. La gestion prudente des liquidités, la croissance volontairement modérée des affaires hypothécaires, la persistance du bas niveau des taux d’intérêts ainsi qu’une baisse conjoncturelle dans les affaires de Trade Finance se répercutent sur les revenus des opérations d’intérêts qui diminuent de 6%, pour s’établir à CHF 248 millions. Les commissions se maintiennent à un niveau stable, à CHF 173 millions. Le bon développement des activités de gestion de fortune porté par la hausse des marchés financiers et des volumes de transactions de la clientèle, permet de compenser le recul du Trade Finance. Quant au résultat des opérations de négoce, il progresse de 6%, à CHF 59 millions, soutenu notamment par l’augmentation du volume d’émissions de produits structurés.

Bénéfice brut de CHF 237 millions

Afin de limiter l’impact de la baisse des revenus, le Groupe a décidé de freiner l’évolution des charges d’exploitation qui reculent ainsi de 2%, à CHF 261 millions. Les charges de personnel diminuent de 2%, soit CHF 4 millions, à CHF 166 millions et les autres charges d’exploitation se réduisent également de 1%, à CHF 95 millions. Conséquence de la bonne maîtrise de coûts et de la pression sur les revenus, le bénéfice brut s’inscrit en légère baisse de 2%, à CHF 237 millions.

Bénéfice net de CHF 151 millions

Les amortissements demeurent stables à CHF 44 millions. Les correctifs de valeurs, provisions et pertes s’élèvent à CHF 8 millions dont CHF 6 millions inclus au titre du règlement de l’acompte prévu dans l’accord fiscal entre la Suisse et le Royaume-Uni. Les produits extraordinaires s’inscrivent à CHF 10 millions, suite à la vente d’un bien immobilier effectué dans le cadre du regroupement sur un seul site, à Genève, de la filiale Piguet Galland & Cie SA. Le bénéfice net s’établit à CHF 151 millions, en recul de 4%. Quant au ratio coûts/revenus, il se maintient à 61%.

Poursuite de la hausse des volumes d’affaires avec la clientèle

Le total du bilan est en hausse de 1%, à CHF 40,4 milliards. À l’actif, le volume d’affaires hypothécaires progresse de 1% (CHF 246 millions) à CHF 23,1 milliards conformément à la stratégie de développement modéré dans ce marché. Les autres crédits augmentent de 4% à CHF 5,3 milliards.

Au passif du bilan, l’épargne et les placements de la clientèle poursuivent leur progression réjouissante avec une hausse de 3% (CHF 386 millions) à CHF 12,7 milliards. Les autres engagements envers la clientèle augmentent de 5% (CHF 808 millions) à CHF 15,7 milliards.

Hausse de la masse sous gestion et apport de CHF 1,1 milliard de fonds domestiques

La masse sous gestion du Groupe est en hausse de 3% (CHF 2,7 milliards) à CHF 84,4 milliards. Les apports nets de nouveaux fonds s’inscrivent à CHF 0,54 milliard résultant de l’apport de CHF 1,1 milliard de fonds domestiques et d’un recul attendu des fonds offshore (CHF 0,56 milliard).

Distribution aux actionnaires

Conformément à la stratégie de distribution prévue pour les 5 prochaines années, la Banque a distribué en mai à ses actionnaires un total de CHF 32 par action, soit CHF 275 millions.

Solide assise financière

Le niveau de fonds propres, situé à CHF 3,2 milliards, demeure très confortable avec un ratio CET1 de 17,8%, qui témoigne de la solidité financière de la Banque.

Suite à sa décision de relever la note du canton de Vaud à AAA, l’agence Standard & Poor’s a annoncé, dans son communiqué du 14 juin, le relèvement de la perspective de négative à stable de la BCV ainsi que le maintien de sa note à long terme AA, confirmant ainsi la position privilégiée du Groupe parmi les établissements financiers les mieux notés au monde.

Intégration réussie

Tel qu’annoncé en décembre 2012, 80 spécialistes d’IBM en charge des développements et de la maintenance de la plateforme informatique Osiris ont été transférés à la BCV le 1er juillet. Cette mesure permettra une légère baisse des coûts informatiques et une meilleure maîtrise des développements spécifiques de sa plateforme. IBM demeure le prestataire de la BCV pour les services d’hébergement ainsi que sur d’autres projets spécifiques.

Perspectives

Pour autant que la situation économique et l’évolution des marchés financiers ne se détériorent pas significativement, le Groupe s’attend à une marche des affaires au second semestre s’inscrivant dans la continuité du premier semestre.

Lausanne, le 22 août 2013

* Chiffres semestriels non audités.

Contact(s)

Christian Jacot-Descombes, Porte-parole BCV
Téléphone +41 79 816 99 30
E-mail christian.jacot-descombes@bcv.ch 

Gregory Duong, Relations Investisseurs
Téléphone + 41 21 212 20 71
E-mail gregory.duong@bcv.ch 

Note à la rédaction: Ce communiqué est envoyé en dehors des heures d’ouverture de la Bourse suisse (SIX, Swiss Exchange), afin de respecter les principes de publicité événementielle issus du Règlement de cotation émis par celle-ci.

Documents

Chargement......
Chargement......

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Les informations et/ou documents en lien avec des instruments ou services financiers au sens de la LSFin qui sont présentés sur ce site Internet constituent en principe un support publicitaire selon ladite loi.
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.