Résistance réjouissante de l’économie vaudoise

Les perspectives économiques restent relativement bonnes pour le canton de Vaud, malgré le tassement de la croissance mondiale. Son produit intérieur brut (PIB) devrait croître de 1,2% en 2012 et de 1,7% en 2013, selon les dernières valeurs calculées par le CREA et publiées par la BCV, l’Etat de Vaud et la CVCI. Ces prévisions sont légèrement supérieures à celles du SECO pour l’ensemble de l’économie suisse, respectivement 1,0% et 1,4% pour cette année et l’an prochain.

Lausanne, le 1er novembre 2012 – L’économie vaudoise ressent les effets de la perte de dynamique de l’économie mondiale, de la crise de la zone euro et de la force du franc. Cependant, ceux-ci sont compensés par la bonne tenue de l’économie intérieure et la résistance de certaines branches exportatrices. Si les prévisions de croissance ont été légèrement ajustées par rapport à celles qui avaient été publiées en juillet, de 1,4% à 1,2% pour 2012 et de 2,0% à 1,7% pour l’an prochain, le canton fait preuve d’une résistance réjouissante.

Une certaine prudence reste cependant nécessaire, de nombreux risques subsistant pour l’économie mondiale. Ainsi, l’ampleur et la durée de la récession dans la zone euro ou l’issue des élections et du débat budgétaire aux Etats-Unis, par exemple, auront une influence sur la conjoncture globale.

Au niveau des branches de l’économie cantonale, les perspectives sont favorables pour la plupart d’entre elles. Cette année, en particulier, celles qui sont tournées vers le marché domestique – comme la construction, les activités immobilières, les services aux entreprises et les services financiers – s’inscrivent en croissance marquée, de plus de 2%. Dans le secteur secondaire, la bonne tenue des activités pharmaceutiques et horlogères permet globalement aux activités industrielles de connaître une croissance marquée ou modérée (entre 0,5% et 2%).

Les secteurs public et parapublic poursuivent quant à eux sur la voie d’une croissance modérée. Le commerce de gros et de détail est stable. Des vents contraires sont par contre perceptibles dans les transports et les télécommunications, l’hôtellerie-restauration et l’industrie alimentaire. Pour 2013, les prévisions sont similaires, voire légèrement meilleures, avec globalement une bonne tenue des activités tournées vers le marché intérieur et une situation un peu moins favorable pour les domaines orientés vers les ventes à des clients domiciliés hors des frontières suisses.

Quatre publications par an

Le PIB est un indicateur essentiel pour évaluer le dynamisme d’une économie. Le PIB vaudois est publié depuis 2009. Pour garantir un calcul rigoureux et transparent, la BCV, l’Etat de Vaud, représenté par le Service de la promotion économique et du commerce et Statistique Vaud, ainsi que la CVCI, ont mandaté l’Institut CREA de macroéconomie appliquée de la Faculté des HEC de l’Université de Lausanne.

Depuis 2011, cet indicateur est publié quatre fois par an (prochaine parution: janvier 2013). Responsables de l’économie privée et décideurs politiques disposent ainsi en tout temps de données et de prévisions à jour, afin de pouvoir mieux préparer leurs décisions et piloter leurs projets.

En automne 2012 a eu lieu un basculement de la nomenclature des activités NOGA 2002 vers NOGA 2008, suite au même basculement opéré pour la comptabilité nationale, publiée par l’Office fédéral de la statistique et le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO). Ce changement a notamment pour conséquence que certains regroupements ont été modifiés.

Annexe: comparaison de l’évolution du PIB vaudois avec le PIB suisse, évolution par branche en 2011 et prévisions par branche pour 2012 et 2013

Contact(s)

Jean-Pascal Baechler, Observatoire BCV de l’économie vaudoise
Téléphone +41 (0)21 212 22 51
E-mail jean-pascal.baechler@bcv.ch 

Etat de Vaud, Service de la promotion économique et du commerce: Lionel Eperon, chef de service
Téléphone +41 21 316 63 98
E-mail lionel.eperon@vd.ch 

Etat de Vaud, Statistique Vaud: Marc Martin, chef de projets, économiste
Téléphone +41 21 316 29 71
E-mail marc-jean.martin@vd.ch 

Chambre Vaudoise du Commerce et de l’Industrie (CVCI): Guy-Philippe Bolay, directeur-adjoint
Téléphone +41 21 613 36 31
E-mail guy-philippe.bolay@cvci.ch 

Créa – Institut de macroéconomie appliquée: Claudio Sfreddo, chef de projet (pour la méthodologie)
Téléphone +41 78 880 91 95
E-mail claudio.sfreddo@unil.ch 

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Les informations et/ou documents en lien avec des instruments ou services financiers au sens de la LSFin qui sont présentés sur ce site Internet constituent en principe un support publicitaire selon ladite loi.
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.