Aucune manipulation de marché de la part de la BCV : la CFB classe son enquête concernant le négoce des actions OC Oerlikon

Lausanne, le 10 octobre 2008 – Dans ses éditions du 6 et 13 juillet, le journal Sonntagszeitung a publié des articles faisant état de soupçons à l’encontre de la BCV pour manipulation de cours de l’action OC Oerlikon le 27 juin dernier.

La BCV a pris position sur ces articles par communiqué de presse du 14 juillet 2008 en réfutant catégoriquement ces allégations de manipulation de cours.

La Commission fédérale des banques a mené une enquête suite à des soupçons de manipulation de marché en relation avec l'action nominative OC Oerlikon Corporation AG en tant que sous-jacent du produit structuré "LEMAN DEFENSIF Worst-Of 18.00% sur ABB, Richemont, OC Oerlikon" émis par la BCV.

A l’issue de son enquête, la CFB n'a pas détecté d’éléments permettant de conclure à la réalisation, en date du 27 juin 2008, d'une manipulation de marché commise par la BCV et a classé son enquête sans suite.

Contact(s)

Paul Coudret, porte-parole adjoint
Téléphone +41 21 212 22 51
E-mail paul.coudret@bcv.ch 

Wilhelm Blaeuer, relations investisseurs
Téléphone + 41 21 212 20 71
E-mail wilhelm.blaeuer@bcv.ch 

Note à la rédaction: Ce communiqué est envoyé en dehors des heures d’ouverture de la Bourse suisse (SIX, Swiss Exchange), afin de respecter les principes de publicité événementielle issus du Règlement de cotation émis par celle-ci.

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Les informations et/ou documents en lien avec des instruments ou services financiers au sens de la LSFin qui sont présentés sur ce site Internet constituent en principe un support publicitaire selon ladite loi.
© 2002-2022 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.