Commentaire boursier à l'ouverture

 

-

Commentaire Boursier

Zurich (awp) - La Bourse suisse évoluait autour de l'équilibre vendredi en fin de matinée, pour la dernière séance avant le weekend. Alors que l'absence la veille outre-Atlantique des intervenants en raison de Thanksgiving provoquait un trou d'air sur les marchés européens, les déclarations du président américain sortant Donald Trump sur son départ de la Maison Blanche devraient rassurer les investisseurs.

Jeudi, M. Trump a en effet indiqué pour la première fois qu'il quitterait la Maison Blanche si la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle du 3 novembre était confirmée, franchissant un pas supplémentaire vers la reconnaissance de sa défaite.

Sur les marchés financiers, "l'ambiance a changé et l'euphorie des investisseurs s'est également poursuivie cette semaine", ont noté les analystes de Raiffeisen dans un commentaire. Les intervenants ont été à la recherche de valeurs cycliques et de celles ayant jusqu'à présent souffert de la pandémie de Covid-19, alors que les valeurs technologiques et le marché helvétique, plutôt défensif, ont reculé.

A 10h50, l'indice vedette SMI montait d'à peine 0,01% à 10'498,86 points, alors que le SLI prenait 0,08% à 1651,95 points. L'indice SPI prenait quant à lui un imperceptible 0,06% à 13'028,61 points.

Le trio gagnants se composait d'AMS (+2,1%), Logitech (+1,3%) et Julius Bär (+1,2%).

Les deux autres bancaires UBS (+0,5%) et Credit Suisse (+0,4%) se plaçaient dans le milieu du peloton. L'assemblée extraordinaire de la banque aux deux voiles a accepté à une écrasante majorité le versement de la deuxième tranche du dividende de 0,1388 franc par action.

Les trois poids lourds de la cote affichaient des directions variées avec Novartis (+0,2%), Nestlé (-0,2%) et Roche (-0,2%).

Swiss Life (-0,4%) inversait la tendance positive de la matinée, malgré un relèvements d'objectif de cours et de recommandation par HSBC.

Temenos (-1,0%), ainsi que les deux autres assureurs Zurich Insurance (-0,9%) et Swiss Re (-0,9%) s'affichaient en bas du tableau des valeurs vedettes.

Sur le marché élargi, Dottikon ES (+11,7%) s'envolait. Le chimiste de spécialités argovien a augmenté ses résultats tous azimuts au premier semestre de son exercice décalé et veut franchir la barre des 200 millions de francs de recettes sur l'ensemble de l'année. Le groupe prévoit également la construction d'un nouveau site de production pharmaceutique en son fief de Dottikon et d'y créer une centaine d'emplois.

Lupa Systems peut désormais relever sa participation dans MCH Group (+1,8%). L'assemblée générale extraordinaire de l'organisateur bâlois de foires et salons a donné jeudi son feu vert.

Calida (+1,0%) a pourvu son poste de directeur général avec Timo Schmidt-Eisenhart. Le nouveau responsable du fabricant textile lucernois remplacera Rainer Pichler au premier semestre 2021.

Cicor (+0,9%) était aussi recherché. Le régulateur de la Bourse suisse, SIX Exchange Regulation, a clos une enquête qu'il avait ouverte à l'encontre du spécialiste neuchâtelois des semi-conducteurs.

Dormakaba (-0,7%) a renouvelé un crédit syndiqué de 525 millions de francs auprès d'un consortium bancaire.

al/vj

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Autres informations juridiques.
© 2002-2020 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.