Commentaire boursier à l'ouverture

 

-

Commentaire Boursier

Zurich (awp) - La Bourse de Zurich, après une ouverture dans le rouge, raffermissait ses gains mercredi à l'approche de la mi-journée, les investisseurs semblant faire quelque peu abstraction de la hausse de nouveaux cas de coronavirus notamment aux Etats-Unis. Quelques données macroéconomiques positives donnaient de l'impulsion aux marchés en ce début de 2e semestre.

L'activité manufacturière est repartie à la hausse en juin en France, une première depuis le début de l'année, grâce à la levée des mesures mises en place pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

En Chine également, l'activité manufacturière s'est inscrite en juin à son plus haut niveau depuis plus de six mois, signe du redémarrage de l'activité dans le pays, selon un indice indépendant.

La hausse du nombre de chômeurs a nettement ralenti en Allemagne en juin, après deux mois de très forte hausse, portant le taux de chômage à 6,4% et semblant indiquer que le pire de l'impact du coronavirus est passé.

En Suisse, l'indice des directeurs d'achat (PMI), calculé pour le secteur des services, a rebondi au mois de juin, illustrant un rétablissement presque complet par rapport à la période de confinement. Pour le PMI Industrie, le chemin de la reprise paraît plus caillouteux, même si le déclin de la production commence à ralentir,

En début d'après-midi, les investisseurs suivront de près le rapport ADP sur les créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis.

A 11h10, le SMI prenait 0,51% à 10'094,68 points, le SLI 0,48% à 1508,1 points et le SPI 0,47%% à 12'437,67 points. Parmi les 30 valeurs vedettes, 21 avançaient et 9 reculaient.

Clariant (+8,2%) menait toujours la danse. La cession de la division des Mélanges-maîtres (Masterbatches) du bâlois à l'américain Polyone est désormais sous toit. Se montant à 1,56 milliard de dollars (1,46 milliard de francs), l'opération se soldera par le versement le 8 juillet prochain d'un dividende extraordinaire de 3 francs par action.

Loin derrière Geberit (+1,6%) et ABB(+1,5%) occupaient respectivement la deuxième et troisième place. Le spécialiste des installations sanitaires semblait profiter d'une hausse de l'objectif de cours à 500 par Kepler Cheuvreux. Le géant zurichois de l'électrotechnique a lui aussi fait part de la finalisation d'une cession, à savoir celle de l'unité des Réseaux électriques.

Les poids lourds Roche (+1,1%), Nestlé (+0,2%) et Novartis (+0,5%) soutenaient l'indice vedette tandis, à des vitesses différentes.

La volatile AMS (-3,2%), Richemont (-1,3%) et Swiss Life (-1%) occupaient la queue du peloton.

Le fabricant autrichien de capteurs a dévoilé les conditions des emprunts qu'il veut lever pour financer en partie le rachat de l'allemand Osram. Pour l'emprunt "Senior Notes" avec échéance en 2025, le coupon a été fixé à 6,0%. Le volume de cet emprunt est de 650 millions d'euros.

Au niveau du marché élargi, Barry Callebaut (+0,2%) a finalisé le rachat de l'australien GKC Foods. L'intégration commencera dès maintenant, selon le groupe zurichois.

Metall Zug (-0,4%) a, via sa filiale Schleuniger, signé un accord de rachat de l'entreprise Cirris Systems, basée dans l'Etat de l'Utah aux Etats-Unis. Spécialisé dans les tests, l'américain a enregistré en 2019 un chiffre d'affaires de 13,5 millions de dollars avec ses 75 collaborateurs.

lk/fr

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Autres informations juridiques.
© 2002-2020 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.