Commentaire à la clôture

 

-

Commentaire Boursier

Zurich (awp) - La Bourse suisse a contre toute attente entamé la séance de mercredi en hausse, malgré le repli essuyé la veille et la clôture en baisse à Wall Street. Les investisseurs, toujours aux aguets quant à l'évolution de l'inflation, se concentreront notamment sur la publication en début d'après-midi du renchérissement en avril aux Etats-Unis.

A l'image des marchés européens et de la Bourse suisse aussi, les principaux indices américains ont clôturé mardi en baisse, le Nasdaq achevant sans véritable tendance une séance alimentée par des programmes de rachats d'actions, alors que les valeurs liées à l'énergie ont nettement sous-performé, note John Plassard, de Mirabaud Banque.

La crainte d'un emballement de l'inflation à travers la hausse des prix des matières premières est à l'origine de cette baisse, selon l'expert. Des augmentations qui pourraient au final se répercuter sur les consommateurs à cause du fameux effet de second tour.

Le thème de l'inflation a aussi été alimenté hier par la hausse du renchérissement en Chine.

Sur le front des nouvelles macroéconomiques, le PIB du Royaume-Uni a reculé de 1,5% au premier trimestre en raison du confinement. Toutefois une hausse de 2,1% pour le seul mois de mars laisse entrevoir une nette reprise de l'activité avec la levée des restrictions. En Allemagne, la hausse des prix a bien poursuivi son accélération en avril en Allemagne, s'établissant à 2,0% sur un an, en raison d'une poussée des tarifs de l'énergie, selon des chiffres définitifs.

L'inflation a aussi accéléré en France de 1,2% en avril sur un an, après 1,1% en mars, tirée par les prix des services et de l'énergie.

Après une ouverture en hausse de 0,23%, l'indice SMI gagnait 0,28% dans les premiers échanges notant vers 09h08 à 11'020,45 points. Le SLI progressait dans le même temps de 0,24% à 1781,33 points, alors que l'indicateur élargi SPI s'adjugeait 0,3% à 14'148,54 points.

Sur les trente valeurs constitutives du SLI, onze perdaient du terrain, les 19 autres en gagnaient. Straumann (+0,9%) s'installait sur la plus haute marche du podium, devant Temenos (+0,7%) et le poids lourd Novartis (+0,7% également).

Les deux autres plus grosses capitalisations du marché helvétique soutenaient aussi l'indice, Roche (+0,5%) s'installant dans le haut du tableau, alors que Nestlé (+0,2%) progressait un peu plus modérément.

Parmi les annonces de la matinée, Zurich Insurance (inchangé) a vu son volume d'affaires bondir de 14% sur un an au premier trimestre à 11,0 milliards de dollars (près de 10,0 milliards de francs), à la faveur de la croissance de ses activités entreprises et d'une amélioration sur le front des tarifs, et ce dans toutes les régions. Sur une base comparable, c'est-à-dire ajusté des effets de change et d'acquisition, la croissance s'est montée à 9%.

En bas de tableau, la lanterne rouge revenait à Holcim (-1%), le cimentier zurichois précédant Partners Group (-0,4%) et UBS (-0,2%).

Sur le marché élargi, Metall Zug gagnait 1,5% après avoir laissé entendre qu'il devrait dégager à mi-parcours en 2021 un excédent opérationnel (Ebit) d'environ 10 millions de francs, à comparer avec un déficit de 1,7 million à pareille époque l'an dernier. La base de comparaison a été apurée de la contribution des appareils électroménagers de V-Zug, autonomisés et introduits en Bourse en juin dernier.

Dufry (+0,2%) a décroché, par l'intermédiaire de sa filiale World Duty Free, un contrat d'exploitation de 12 ans à l'aéroport de Durham Tees Valley, au Royaume-Uni. Le magasin devrait être ouvert aux passagers vers le mois de juillet.

Implenia (-0,3%) a finalisé le rachat annoncé fin mars du prestataire de services de construction dans le domaine de la santé BAM Swiss, filiale jusqu'ici du groupe néerlandais Royal BAM.

L'exploitant de cliniques et d'hôtels de luxe Aevis Victoria (stable) a généré sur les trois premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 195,7 millions de francs, en hausse cosmétique de 0,4% sur un an. La performance repose essentiellement sur la contribution de Swiss Medical Network, en hausse de 13,3% à 172,5 millions.

vj/fr

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Autres informations juridiques.
© 2002-2021 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.