Commentaire à la clôture

 

-

Commentaire Boursier

Zurich (awp) - La Bourse suisse a entamé la séance de mardi en ordre dispersé. Si la plupart des valeurs vedettes pointaient dans le rouge, les poids lourds de la place zurichoise défendaient les gains de l'indice phare, au lendemain d'un nouveau pic historique.

Malgré l'adoption en vue d'un gros plan d'investissements dans les infrastructures aux États-Unis et de solides résultats d'entreprises, Wall Street a terminé en ordre dispersé la veille, plombé les craintes d'un ralentissement de la reprise.

"L'énorme paquet d'infrastructures, un objectif qui échappe au Congrès depuis des années, est une priorité législative majeure pour le président démocrate Joe Biden, qui l'a présenté dimanche comme le plus grand investissement de ce type depuis un siècle", relève dans son commentaire John Plassard, de Mirabaud Banque, en référence au plan de 550 milliards de dollars de nouvelles dépenses sur cinq ans, qui devrait venir s'ajouter aux 450 milliards déjà approuvés.

Peu après 09h10, le Swiss Market Index (SMI) progressait de 0,11% à 12'184,57 points et l'indice du marché élargi Swiss Performance Index (SPI) de 0,06% à 15'657,67 points. Le Swiss Leader Index (SLI) en revanche cédait 0,02% à 1973,02 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 10 gagnaient du terrain et 20 en perdaient.

En tête du classement provisoire, Credit Suisse (+0,8%) confirmait son rebond de la veille, devant Novartis (+0,7%), alors que Swiss Life et Roche (+0,5% chacun) ferraillaient pour la troisième marche du podium.

Roche a obtenu de l'Agence américaine du médicament (FDA) un statut d'examen prioritaire pour son médicament Tecentriq comme traitement adjuvant chez les patients atteints d'un cancer des poumons non à petites cellules au stade précoce (NSCLC).

Son concurrent Novartis a reçu du même régulateur l'autorisation pour démarrer une étude de phase III pour son traitement OAV-101 IT contre l'amyotrophie spinale (SMA).

Le troisième poids lourd Nestlé (+0,1%) était également du bon côté de la barre.

A l'autre extrémité du tableau, les valeurs technologiques Logitech (-1,5%) et AMS (-1,3%) fermaient la marche.

Sur le marché élargi, le groupe industriel Oerlikon bondissait de 6,8% après avoir fait état d'une solide reprise d'activité au premier semestre, renouant avec les bénéfices et répondant dans l'ensemble aux attentes des analystes. La direction a dans la foulée relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

Galenica (+5,5%) prenait également de l'embonpoint après des résultats semestriels ayant dépassé les attentes les plus optimistes. Un nouveau relèvement des objectifs annuels portait également l'action.

buc/vj/fr

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Autres informations juridiques.
© 2002-2021 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.