Commentaire à la clôture

 

-

Commentaire Boursier

Zurich (awp) - La Bourse suisse a entamé la séance de mercredi sur une hausse moins marquée prévu, poursuivant le rebond de la veille. Wall Street a terminé mardi sans direction claire, tiraillée entre l'espoir d'avancées dans les tractations commerciales entre Washington et Pékin et les menaces de paralysie brandies par Donald Trump.

Les investisseurs américains semblent avoir été "refroidis par les échanges entre Donald Trump et des représentants démocrates sur le financement d'un mur à la frontière avec le Mexique", avance un analyste de Spartan Capital Securities.

Lors d'un échange tendu avec les chefs de file démocrates du Congrès, en présence des journalistes, le locataire de la Maison Blanche a menacé d'aller jusqu'au "shutdown", soit la paralysie de certaines administrations, si les démocrates refusaient de voter le financement du mur controversé.

Vers 09h10, le Swiss Market Index (SMI) grappillait 0,15% à 8728,08 points, le Swiss Leader Index (SLI) glissait de 0,03% à 1336,31 points et l'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) glanait 0,15% 10'198,13 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 11 pointaient dans le vert et 19 dans le rouge.

En préambule de sa journée des investisseurs, Credit Suisse (-0,5%) a relevé ses ambitions en matière de dividende, avec une hausse prévue "d'au moins 5% par an" dès 2019, et a annoncé deux programmes de rachat d'actions pour un montant total attendu entre 2 et 3 milliards de francs. UBS reculait de 1,2% et Julius Bär de 0,4%.

Le chimiste de spécialités Clariant (-0,2%) a conclu avec son homologue américain Eastman Chemical un accord de coopération exclusif pour la distribution du solvant Tamisolve NxG.

En tête du classement provisoire SMI-SLI, Temenos (+1,2%) a acquis l'américain Avoka pour 245 millions de dollars.

SGS (+0,2%) a investi dans l'autrichien Imprint Analytics, spécialisé dans les analyses isotopiques pour l'industrie alimentaire. Le montant injecté n'a pas été précisé, pas plus que l'ampleur de l'engagement.

Vifor Pharma (-0,4%) a désigné Patrick Treanor à la présidence de sa filiale Relypsa et pour rejoindre le comité exécutif du groupe.

buc/ol

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
© 2002-2018 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.