Commentaire à la clôture

 

-

Commentaire Boursier

Zurich (awp) - La Bourse suisse a ouvert en petite forme vendredi pour la dernière séance avant le weekend. Alors que l'absence la veille outre-Atlantique des intervenants en raison de Thanksgiving provoquait un trou d'air sur les marchés européens, les déclarations du président américain sortant Donald Trump sur son départ de la Maison Blanche devraient rassurer les investisseurs.

Jeudi, M. Trump a en effet déclaré pour la première fois qu'il quitterait la Maison Blanche si la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle du 3 novembre était confirmée, franchissant un pas supplémentaire vers la reconnaissance de sa défaite.

"Les indices européens devraient ouvrir sans réelle tendance ce matin après la séance soporifique d'hier en l'absence des investisseurs américains", a estimé John Plassard de Mirabaud Banque dans un commentaire. L'analyste a rappelé que les marchés américains ne seront ouverts ce vendredi que la moitié de la séance, au lendemain du jour férié de Thanksgiving. "La résurgence de nouveaux cas de coronavirus et de nouvelles restrictions inquiètent de plus en plus", a-t-il averti.

A 09h06, l'indice vedette SMI reculait d'à peine 0,06% à 10'590,32 points, alors que le SLI abandonnait 0,15% à 1648,40 points. L'indice SPI perdait quant à lui un imperceptible 0,07% à 13'011,56 points.

Le trio gagnants se composait de Swiss Life (+0,9%), Givaudan (+0,7%) et Schindler (+0,5%). Les analystes de HSBC auraient relevé à l'achat la recommandation du titre de l'assureur vie, selon un courtier.

Adecco (-1,5%) s'installait à l'autre bout du tableau, affaibli par un abaissement de recommandation à "equalweight" émis par Morgan Stanley.

Le géant de l'intérim était suivi par Richemont (-1,1%) et Zurich Insurance (-0,6%).

Sur le marché élargi, Autoneum (+3,2%) détonait, porté par un relèvement de recommandation à "hold" de Kepler Cheuvreux.

U-Blox (+2,0%) lui emboîtait le pas, soutenu par une augmentation d'objectif de cours de Research Partners.

Calida (+0,7%) a pourvu son poste de directeur général avec Timo Schmidt-Eisenhart. Le nouveau responsable du fabricant textile lucernois remplacera Rainer Pichler au premier semestre 2021.

al/jh

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Autres informations juridiques.
© 2002-2020 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.