Commentaire à la clôture

 

-

Commentaire Boursier

Zurich (awp) - La Bourse suisse a entamé l'ultime séance de la semaine sur une note positive. L'agenda conjoncturel demeure relativement vide, à l'exception d'une inflation japonaise toujours anémique en juillet et d'indications encore à paraître sur le marché immobilier aux Etats-Unis. Les regards se tournent d'ores et déjà vers le conclave annuel des principaux banquiers centraux de la planète.

"L'intervention du président de la Fed Jerome Powell à Jackson Hole devrait dicter la tendance du jour", anticipe ainsi John Plassard, de Mirabaud Securities, dans un commentaire matinal.

Si dans l'attente de cette échéance les indices américains ont clôturé en ordre dispersé jeudi soir, Tokyo a déjà bouclé la séance de vendredi sur des gains non négligeables.

La saison des résultats à mi-parcours se poursuit, avec toutefois exclusivement de sociétés du marché élargi.

A 09h15, le Swiss Market Index (SMI) s'appréciait de 0,41% à 9846,25 points, le Swiss Leader Index (SLI) de 0,54% à 1497,19 points et le Swiss Performance Index (SPI) de 0,47% à 11'987,01 points. Sur les trente plus grosses valorisations de la place zurichoise, seule Alcon (-0,4%) reculait. Le colosse des dispositifs ophtalmiques creusait ainsi encore ses pertes subséquentes de la publication mercredi de résultats semestriels décevants.

Logitech (+1,6%) et Temenos (+1,2%) caracolaient au bon bout du classement, devant Julius Bär (+1,1%), sans indication particulière dans ces trois cas.

Les poids lourds réalisaient un départ groupé, Nestlé, Roche et Novartis s'appréciant de 0,3% chacun.

Sur le marché élargi, le chimiste des péptides Bachem (+3,5) a surpris les analystes avec une croissance et surtout une rentabilité inespérée sur les six premiers mois de l'année. Le fournisseur de l'industrie pharmaceutique et biotechnologique prévient toutefois que la dynamique risque de s'estomper en fin d'exercice.

L'intermédiaire et accessoiriste en télécommunications Mobilezone (+4,7%) a marginalement étoffé son chiffre d'affaires comme son bénéfice net semestriels et rehausse son ambition en matière d'excédent d'exploitation pour 2019.

Le concepteur de puces de communication et de géolocalisation U-blox (-9,4%) prenait sérieusement l'eau, après avoir rendu une copie intermédiaire insatisfaisante à tous égards.

jh/lk

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Autres informations juridiques.
© 2002-2019 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.