Commentaire boursier avant ouverture

 

-

Commentaire Boursier

Zurich (awp) - La Bourse suisse devrait entamer la séance de mercredi sur une note négative, dans le sillage de Wall Street, qui a clôturé en baisse mardi, affectée par des propos un peu moins accommodants qu'anticipé de membres de la banque centrale américaine (Fed) concernant de potentielles baisses de taux. A Tokyo, le Nikkei a suivi le même chemin mercredi.

La Fed, qui a laissé le 19 juin dernier les taux inchangés, "veut en voir plus" et "ne pas surréagir" en assouplissant immédiatement sa politique monétaire, a expliqué son président Jerome Powell, interrogé au cours d'une conférence organisée à New York.

L'institution "réfléchit" à une éventuelle baisse des taux, a-t-il toutefois affirmé. Pour l'instant, le tableau de l'économie américaine reste "favorable", a souligné le dirigeant de l'institution alors que le taux de chômage est à 3,6%.

"EUR la lecture du discours, nous ne semblons pas être à un mois (31 juillet) d'une prochaine baisse de taux", relèvent toutefois les analystes de Mirabaud Securities dans leur commentaire matinal.

Au chapitre macroéconomique, le moral des consommateurs allemands devrait continuer à s'assombrir en juillet, face à la crainte montante d'un retournement sur le marché du travail. Ce tassement escompté intervient dans la lignée du baromètre Ifo mesurant le moral des entrepreneurs, qui a atteint en juin son plus bas niveau depuis novembre 2014.

A 08h20, le préSMI reculait de 0,26% à 9873,51 points dans les échanges avant-Bourse recensés par la banque Julius Bär. A trois exceptions près, les valeurs vedettes de SIX étaient drapées de rouge.

Nestlé (-0,2%) va adopter l'étiquetage nutritionnel simplifié Nutri-Score pour tous ses produits vendus en Europe, après s'être d'abord montré réticent à propos de cette méthode.

Novartis(-0,2%) a publié de nouvelles données sur son anti-psoriasique Cosentyx contre les interleukines 23 et 17F, en plus de 17A. Le troisième paquebot de l'indice Roche (-0,2%) suivait la tendance générale.

Swisscom (-0,2%) a annoncé mardi soir la conclusion d'un accord stratégique entre sa filiale italienne Fastweb et Wind Tre pour la construction d'un réseau 5G couvrant l'ensemble du territoire italien.

Temenos (+0,3%) faisait partie des rares gagnants, après que son nouveau directeur financier Panagiotis Spiliopoulos a laissé entrevoir une hausse des marges et confirmé les objectifs dans une interview à Finanz und Wirtschaft. Avec une avancée de 1,4%, le fabricant de puces électroniques AMS menait le classement, sans nouvelle particulière.

Swiss Re (stable) a vu son objectif de cours relevé par Deutsche Bank, qui a intégré dans son modèle de calcul le programme de rachat d'actions à hauteur de 1 milliard de francs. La recommandation reste cependant neutre (hold).

Jefferies a relevé l'objectif de cours de Lonza (-0,3%) pour prendre en compte la force du franc, qui devrait affecter les ventes et les résultats. Les perspectives à long terme restent intactes, selon l'analyste, qui confirme sa recommandation d'achat du titre (buy).

Sur le marché élargi, le détaillant Valora (-1,3%) s'est fixé de nouveaux objectifs à moyen terme ambitieux. Le groupe vise d'ici 2025 une croissance annuelle de 2-3% des ventes externes et de 0,2% de la marge opérationnelle (Ebit).

La Banque cantonale de Bâle (BKB, pas de cours avant-Bourse) a décidé de revoir ses structures internes suite au rachat intégral de Banque Cler. La restructuration touche 150 postes et jusqu'à 40 pourraient être supprimés d'ici deux ans.

buc/op

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Autres informations juridiques.
© 2002-2019 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.