Le plan financier: la carte de visite d’un créateur

Quatre budgets essentiels

Que vous ayez recours ou non à un crédit, votre plan financier fournit des informations précises sur votre future activité à vos partenaires, tels que les investisseurs ou actionnaires potentiels, les fournisseurs pour négocier des délais de paiement, les propriétaires de locaux pour une signature de bail et la banque. C’est également un outil d’aide à la décision indispensable et nécessaire ensuite pour le suivi de votre activité.

Dès le début de votre réflexion, vous devriez déjà estimer grossièrement le montant nécessaire à la réalisation de votre projet. A chaque étape, vos prévisions devraient se préciser jusqu’au moindre détail, comme le coût des assurances à contracter. Ce n’est qu’après avoir analysé tous les éléments que vous pourrez établir les quatre principaux budgets utiles pour vos partenaires, qui sont :

Un conseil utile

Plus complexes à réaliser, le compte de résultat prévisionnel et le budget de trésorerie peuvent s’avérer difficiles à établir si vous ne disposez pas d’éléments de comparaison. Faire appel à une fiduciaire, dans cette phase cruciale, vous permettra d’évaluer au mieux votre futur chiffre d'affaires et vos besoins en fonds de roulement. Le terme «fiduciaire» n’étant pas protégé, assurez-vous de vous adresser à un professionnel qualifié en vérifiant par exemple son affiliation à une association reconnue ou le caractère officiel des diplômes obtenus.

La fiduciaire peut vous orienter dans vos estimations. Grâce à ses connaissances des entreprises, elle est à même de comparer vos prévisions avec celles des sociétés de votre branche et de les remettre en question le cas échéant. Elle s’assure que vous n’avez oublié aucune dépense importante à venir, établit pour vous les tableaux financiers avec les chiffres discutés et peut vous aider à compléter votre business plan.

Chaque montant posé devrait avoir été mûrement réfléchi. Trois simulations peuvent être réalisées, la première représentant la moins bonne situation, la deuxième celle idéale et la troisième la plus rationnelle. Vos partenaires comprendront que vous avez imaginé l’avenir de votre entreprise et que vous serez prêt à poursuivre votre activité dans tous les cas.

D’expérience, même si le business plan n’est pas rédigé dans les règles de l’art, vous augmentez vos chances de succès pour l’obtention d’un financement si votre plan financier est bien établi et si vous êtes capable d’expliquer vos calculs.

Les services de la BCV

  • Les conseillers PME peuvent vous présenter des modèles de tableaux financiers, vous expliquer leur fonction et comment les compléter.
  • Couvrant les besoins de liquidités de CHF 20 000 à CHF 100 000, le Crédit Direct PME est une solution de financement pour le lancement d’une entreprise.

Veuillez préalablement prendre connaissance des conditions d'utilisation du Site et du courrier électronique.
Autres informations juridiques.
© 2002-2019 Banque Cantonale Vaudoise, tous droits réservés.